Produire des appaloosas colorés

 

S’il y a une race de chevaux où la robe a son importance, c’est bien l’Appaloosa. Cette race américaine est née de la sélection minutieuse opérée par les indiens Nez-Percés afin d’obtenir des chevaux rustiques, endurants, aux pieds sûrs et solides, et surtout hauts en couleurs.

Toutefois, l’appaloosa indien ayant été, au fil des ans, modernisé par des croisements avec d’autres races telles que le quarter horse, on a assisté à l’augmentation du nombre d’appaloosas « solid color » (unis, sans tâche) ou faiblement tâchés. Le pourcentage de poulains colorés qui dépassait 90% dans les années 1940 est ainsi tombé à 50% dans les années 1990. Le croisement avec des pur sang arabes a également introduit chez l’appaloosa le gène gris qui, hélas, fait disparaître la couleur et les tâches…

Ainsi, le défi de la plupart des éleveurs d’appaloosas est aujourd’hui de produire des chevaux possédant à la fois une morphologie élégante et puissante à l’image de celle du quarter horse et une robe riche en couleurs, qui ne s’effaceront pas au fil des ans. Le choix des reproducteurs, de leurs robes et de leur patrimoine génétique « couleur » est alors déterminant. Robes fewspot ou snowcap, gènes léopard, rouan, gris, noir ou rouge, les paramètres à prendre en compte sont nombreux.

Partie 1 : Les robes « fewspot » et « snowcap »garantissent la couleur

 

Si les appaloosas fewspot et snowcap ne sont pas eux-mêmes très colorés (ils sont presque blancs), ils présentent l’avantage d’être homozygotes et donc de produire des poulains colorés à coup sûr, même croisés avec des chevaux appaloosas « solid color » ou des races unies comme le quarter horse. On veillera toutefois à ne pas confondre des appaloosas nés foncés et ayant décoloré avec des fewspot ou des snowcap ! Ces derniers naissent avec cette robe et n’en changent pas (on pourra le vérifier grâce aux photos du cheval à l’âge « foal » qui figurent au verso de son certificat d’enregistrement américain).

Le snowcap est issu de lignées d’appaloosas dits « blanket » (robe foncée, croupe blanche et/ou tâchetée) et reproduiront plus volontiers cette robe (à moins d’être croisés avec des appaloosas possèdant d’autres robes dans leurs pedigrees). Le fewspot est issu de lignées d’appaloosas dits « léopards » (robe blanche, tâches foncées sur tout le corps) et reproduira beaucoup de léopards, mais aussi toutes les sortes de robes appaloosas. En effet, l’une des caractéristiques de la robe léopard (fewspot ou non) est de pouvoir produire des robes très diversifiées, alors qu’un appaloosa qui n’a pas d’ancêtre léopard dans son pedigree ne pourra jamais produire cette robe.

L’inconvénient des appaloosas fewspot et snowcap est de produire un pourcentage significatif de chevaux eux-mêmes fewspot ou snowcap (lorsqu’ils sont croisés avec des appaloosas colorés), qui s’ils sont appréciés en reproduction sont difficiles à vendre (peu colorés et salissants).

Poulain snowcap
Poulain snowcap
Poulain fewspot
Poulain fewspot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partie 2 : Les robes « léopard »

 

Comme je l’ai dit précédemment, la robe léopard est considérée comme particulièrement intéressante en reproduction puisque les léopards produisent toutes sortes de robes appaloosas et sont à l’origine des fameux fewspot. La robe léopard semble même être la plus résistante à plusieurs générations de croisement avec des races unies.

Il convient néanmoins de distinguer le véritable léopard (robe blanche, crins blancs, tâches foncées dont le nombre n’évolue pas après la naissance) du « faux » léopard ou roan : robe blanche, tâches de couleur mais également zones de poils sombres sur l’encolure, les membres, crins foncés (ces zones peuvent éclaircir avec l’âge et de nouvelles tâches peuvent apparaître). Les « roan » sont considérés comme de meilleurs producteurs de couleur que les véritables léopards qui produisent un pourcentage significatif de chevaux solid color (notamment sur des appaloosas aux pedigrees très « quartérisés » ou sur des chevaux unis).

Robe léopard
Robe léopard
Robe bay roan
Robe bay roan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partie 3 : Les robes qui rouannent

 

Beaucoup d’appaloosas nés « solid color » (unis) finiront par se colorer en rouannant : un nombre croissant de poils blancs apparaîtra au fil des ans pour finalement donner un cheval presque blanc (au bout d’un certain nombre d’années quand même). Pour savoir si votre poulain appaloosa né uni va rouanner, il suffit souvent de regarder la robe de ses parents…

De la même manière, un appaloosa né blanket (avant-main foncée, croupe blanche et/ou tâchetée) pourra rouanner : il blanchira progressivement, ne conservant (s’il en avait) que quelques tâches sur la croupe. Là encore, observer la robe de ses parents et grands-parents, vous donnera des indications sur l’évolution probable de la robe de votre poulain.

S’il est souhaitable que les chevaux solid rouannent et prennent ainsi de la couleur, il est en revanche regrettable que les appaloosas blanket rouannent… Le croisement avec des races unies telles que le quarter horse aide à « fixer » la robe blanket, mais a l’inconvénient d’augmenter le pourcentage de chevaux solid.

 

appalo-couleur6 appalo-couleur5

 

Robes rouan

 

 

 

 

Partie 4 : Le gène gris est indésirable

 

Introduit dans la race appaloosa lors de croisement avec des pur sang arabes, le gène gris doit absolument être écarté de la reproduction car non seulement les chevaux blanchissent avec l’âge, mais ils perdent même leurs tâches (ce qui n’arrive pas chez les rouans). Un poulain né par exemple noir et blanc et superbement tâché pourra très rapidement devenir tout blanc. Néanmoins, ces poulains sont aisément reconnaissables à leurs « lunettes » : ils possèdent autour des yeux des zones de poils blancs (comme les poulains camarguais, qui eux aussi naissent foncés pour finir gris).

appalo-couleur7 appalo-couleur8 appalo-couleur9

 

Poulain avec « lunettes »

 

Le champion I Love Willie « avant et après » 

 

 

 

Partie 5 : Les gènes noir et alezan

 

L’alezan étant la robe la plus courante, le bai et le noir sont particulièrement recherchés, d’autant plus que ces couleurs contrastent parfaitement avec le blanc toujours présent dans les robes appaloosas (même chose chez les paint horses).

Le gène rouge R est à l’origine des robes alezane et palomino notamment, le gène noir N donne entre autres les couleurs noir, bai et buckskin. Chaque cheval possède deux gènes de couleur : il est soit RR (homozygote rouge), NN (homozygote noir) ou RN (hétérozygote).

Un cheval RR est forcément alezan (ou palomino…), un cheval RN ou NN est forcément noir/bai/buckskin etc…

Ainsi, un cheval alezan (forcément homozygote rouge) croisé avec un autre alezan, ne donnera jamais de noir ou de bai. Un cheval RN produira tantôt du noir, tantôt de l’alezan. Un cheval NN, homozygote noir, ne produira jamais d’alezan même croisé avec un cheval alezan, ce qui en fait un reproducteur de grande valeur.

Pour savoir si un reproducteur est homozygote Noir, certains éleveurs pratiquent des tests ADN sur leurs chevaux, mais on peut aussi le deviner en observant la production d’un cheval. Un étalon noir (ou noir et blanc chez les appaloosas) qui produit des poulains alezans n’est pas homozygote, un étalon noir qui produit uniquement des poulains noirs ou bais même avec des juments alezanes est homozygote.

Robe "black spotted blanket", sans doute la robe la plus recherchée
Robe « black spotted blanket », sans doute la robe la plus recherchée

 

 

 

 

 

Note de l’auteur : Cet article n’a pas de but scientifique et n’est qu’une approche simplifiée de la génétique des robes appaloosas destinée aux personnes découvrant la race et intéressées par la reproduction. La génétique des robes est beaucoup plus complexe…

Les photos qui figurent dans cet article sont extraites du magazine américain « Appaloosa Journal ».


Article rédigé par Nathalie Ostermann

Ranch Waldaecker 68127 Niederentzen 03 89 49 95 70 ou rw@waika9.com.

Site web : http://ranch.waldaecker.waika9.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *