La synchronisation de l’oestrus

La synchronisation des chaleurs et de l’ovulation chez un groupe de juments permet l’utilisation des techniques de reproductions telles que l’insémination artificielle et le transfert d’embryons. Etant donné la variabilité de l’intervalle entre le début des chaleurs et le moment de l’ovulation, la synchronisation de l’œstrus ne garantit pas nécessairement l’obtention d’ovulations synchronisées. Par conséquent, tout traitement de synchronisation chez la jument doit être conçu en deux étapes: une première de synchronisation des chaleurs et une deuxième pour la synchronisation de l’ovulation. Les chaleurs peuvent être synchronisées par la manipulation du cycle œstral en utilisant l’une des deux méthodes: -raccourcissent de la phase lutéale par injection de PGFé(alpha), -contrôle de la phase lutéale par administration de progestagènes. Une fois la synchronisation des chaleurs achevée chez un groupe de juments, les ovulations sont synchronisées par l ’injection de hCG à un temps prédéterminé après le début des chaleurs. Plusieurs schémas ont été proposés pour la synchronisation des chaleurs et de l’ovulation chez les juments. Le degré de synchronisation et les résultats de fertilité obtenus pour différents traitements sont présentés ci-après. Certains schémas ont été développés afin de réaliser des saillies ou inséminations sans avoir recours à la détection des chaleurs. Origine et nature biochimiques des hormones sexuelles et leurs effets biologique hormone origine nature effets biologiques GnRH Hypothalamus Décapetpide Stimulation de la synthèse de la LH et de la FSH. Rôle dans la saisonnalité et la cyclicité. Contraction des muscles lisses (utérus et mamelle). Rôle dans la parturition. Ocytocine Hypothalamus Décapetpide Expulsion. LH Adénohypophyse Glycoprotéine Ovulation,lutéïsation, (spermatogenèse) hCG Plancenta des primates Glycoprotéine Equivalents à ceux de la LH FSH Adénohypophyse Glycoprotéine Croissance folliculaire, stéroïdogenèse PMSG Cupules endométriales Glycoprotéine Développement des corps jaunes secondaires?? Immunoprotection du fœtus? Progestagènes Corps jaune Placenta Stéroïdes Inhibition de l’activité myomètriales. Développement des mamelles. Maintien de la gestation. Oestrogènes Follicule Stéroïdes Comportement sexuel, caractères sexuels secondaires, croissance mammaire. Corticostéroïdes Cortex des glandes surrénales Stéroïdes Partirition PGF2a Endomètre Acides gras arachidonique Lutéolyse, contraction du myomètre. Rôle dans la cyclicité et la parturition. Principaux schémas thérapeutiques proposés pour la synchronisation des chaleurs et de l’ovulation chez la jument. Schéma 1: deux injections de PGF2a à 14 jours d’intervalle plus une injection de hCG 6 jours après la deuxième injection de PGF2a. J0                                          J15              Oestrus J21 -ovulation (J21-J23) PGF2a                            PGF2a                hCG  Schéma 2: Deux injections de PGF2a à 14 jours d’intervalle avec injection de hGC 6 jours après chaque injection de PGF2a. J0                    J6                    J15                 Oestrus J20 -ovulation (J21-J22) PGF2a          hCG            PGF2a                 hCG Schéma 3: Traitement à la progestérone pendant 15 jours et induction de l’ovulation avec hCG 6 jours après arrêt de ce traitement. J0                                         J15 Oestrus J20 -ovulation (J21-J22) Progestérone                                hCG (Ally-trembolone per os, 0,044 mg/kg.j) Schéma 4: Combinaison d’un traitement progestagène de courte durée (6 à 7 jours) et d’une injection de PGF2a à la fin du traitement (pour assurer la lutéolyse) puis induction de l’ovulation avec hCG au 13ème jour. J0                                               J6-7 Oestrus J13 -ovulation (J14-J15) Progestérone                       PGF2a                      hCG

Lire la suite