Insémination Artificielle : la préparation des doses de congélation

1 Les dilueurs     11 Fabrication des dilueurs 12 Pour exemple : fabrication du dilueur de base (lait + antibiotiques) 13 Fabrication du dilueur INRA 14 Fabrication du dilueur de Kenney 15 Les 2 dilueurs de congélation (méthode Palmer 84) 2 Préparation des doses de sperme frais 21 Méthode standardisée à 200 millions de spermatozoïdes 22 Méthode sans perte de sperme 23  Microbisme des doses de sperme congelé Les grands principes à respecter dans la préparation des doses visent : 1_ à préserver le pouvoir fécondant de la semence : – raccourcir la durée pendant laquelle la semence reste à 35°C; – supprimer l’effet du plasma séminal par dilution (1 volume de sperme pour au moins 2 volumes de dilueur) ou centrifugation avec élimination du surnageant; – éviter les chocs thermiques, 2_ apporter une dose nécessaire et suffisante à la jument : – un nombre suffisant de spermatozoïdes totaux ( >200 millions en sperme frais ou >400 millions en sperme congelé); – un volume de la dose < 20 ml. 1 Les dilueurs    11 Fabrication des dilueurs       111 Rôle des dilueurs Les dilueurs (de semence fraîche et de semence congelée) ont une composition de base assez semblable leur permettant d’assumer les rôles suivants : – dilution du plasma séminal (effet du volume); – diminution de la concentration en spermatozoïdes (effet du volume); – milieu nutritif (sucres : glucose, lactose…); – protection des cellules contre le « cold-shock » (lipoprotéines telles que le lait ou le jaune d’œuf et sucres),maintien d’un pH (sels de sodium, potassium, magnésium… ou solutions tampons telles que l’Hepes, TRIS…) et d’une pression osmotique (sels, sucres) proches de celle du sperme pour éviter tout choc; -limitation du développement bactérien (antibiotiques). Les dilueurs de congélation contiennent de plus un (ou des ) cryoptotécteur(s) tels que le glycérol permettant la protection des cellules contre les dégâts de la congélation.       112 Choix des dilueurs Les différents dilueurs sont utilisables suivant les temps de conservation de la semence désirés. En pratique, les dilueurs courants sont le lait 1 :2 écrémé, le dilueur de Kenney, l’INRA 82 et deux dilueurs de congélation Temps entre récolte et IA Technique utilisée Dilueur utilisé Remarques, limites 0h   0,5 h     12h         (24h)           Sperme frais immédiat Lait ½ ou Kenney ou INRA 82 (-+AB*)  Si le dilueur est sans AB, l’IA doit être impérativement réalisée dans la 1/2h suivant la récolte – Les AB ne sont utilises que si l’on souhaite conserver une dose. Sperme frais réfrigéré Lait ½ ou Kenney ou INRA 82 (+AB) ——————- Lait ½ ou Kenney ou INRA 82 (+AB)   –     La fertilité par                       chaleur diminue par rapport à celle obtenue avec le sperme frais immédiat     – Nécessité de sélectionner les étalons Sperme congelé 2 dileurs de congélation à base d’INRA 82-Hepes + AB (technique INRA 84) – Nécessité de sélectionner rigoureusement les mâles et les éjaculâts *AB :antibiotiques         113 Choix des

Lire la suite